• L'Amour Au Crépuscule...

    Photo : dans les voiles...(by Gat')

    Les choses de l'Amour sont choses du Soir et de la Nuit. On s'aime sous un voile étouffant d'obscurité pudique, l'expression la plus violente de nos désirs assouvis dans l'antre de ses voiles au rythme régulier. L'Amour s'assume en secret parce qu'il est sombre ; le rouge de la Passion tient plus du sang que du rosé...

    Ce qu'on aime en l'Autre, c'est son côté obscur ; ce sont ses défauts qu'on adore et ses qualités qu'on admire. La
    Beauté calme et apaise, la Laideur (fût-elle supposée) excite les sentiments les plus profonds. Laideur invisible, mais surtout Laideur cachée : on a tous le goût du secret, l'insatiable envie de découvrir l'Autre, mettre en lumière une petite part de ses blessures d'Orgueil. Aimer, c'est s'immiscer en l'Autre, participer intimement à son fonctionnement secret, c'est être un peu de ce qu'il cache, l'espace d'un instant. Mais on ne peut Aimer si on n'a pas suffisemment d'Obscur en soi ; on ne saurait Aimer en n'étant que Lumière. L'Amour-Lumière est une illusion, c'est un mensonge mystique qui fait s'isoler ses adorateurs dans des tours d'Ivoire inaccessibles où ils dépérissent et crèvent de solitude. C'est au voisinages de nos côtés sombres et cachés qu'on rencontre l'Autre, cet Autre attiré par les trésors de ce qu'on dissimule avec soin, cet Autre qui mord à vos appas et se délecte de vos petites hontes personnelles, justement parce qu'il vous aime. Le Jour, il vous déteste ; la Nuit il vous adore, dans les arcanes souterrains de vos univers interdits. Il mêle sa sueur à la vôtre, colle sa langue à la vôtre, déchire sa peau contre la vôtre ; et vous en faîtes autant, pour ne pas lui laisser le temps de prendre, de comprendre. En cela, c'est un échange : un peu contre un peu, et pas tout contre rien, et ainsi garder sa part de secret. Pas de Don sans Retenue, pas d'Amour sans Haine et sans racoeurs refoulées. C'est ce qui constitue le Jardin Secret nécessaire à l'Estime de Soi ; s'aimer c'est se dissimuler, s'exhiber ne serait que se mépriser. Pour pouvoir Aimer l'Autre, il faut s'aimer soi-même, dit-on ; n'être que Lumière c'est être incapable d'aimer. Avidité, Désir, Envie : autant de choses qui naissent dans l'Obscurité ; il faut donc être Obscur pour savoir Aimer...

    Gatrasz.


  • Commentaires

    1
    Mercredi 23 Janvier 2008 à 13:09
    Salut
    OK Dark "Gat" Vador, tu m'as convaincu. Moi j'aime tout le monde (trop) et moi-même (pas assez), je devrais peut-etre essayer les balades nocturnes... Frenchmat Chiaroscuro ;-)
    2
    Mercredi 23 Janvier 2008 à 15:58
    Oui French'
    ...mais fais gaffe, les balades nocturnes c'est un truc de misanthrope (sauf si tu traînes dans les boîtes...ou dans certaines caves éclairées tard le soir ;)
    3
    Mercredi 23 Janvier 2008 à 16:48
    Borges...
    Nous aurions donc des gouts communs littéraires !! re bienvenu dans mon univers. Bisous- SARAH
    4
    Dimanche 27 Janvier 2008 à 20:29
    "il faut donc être obscur
    pour savoir aimer...". J'aime beaucoup cette phrase Gatrasz. Aimer l'Autre (l'Autre avec un grand A, référence psychanalytique?), ou la quête de l'objet à jamais perdu. Aimer l'Autre c'est sans nul doute aimer un autre que l'Autre. Et c'est aussi se satisfaire de l'ersatz du grand Autre. Aimer l'Autre, c'est aussi peut-être se chercher soi, à travers un trait commun (avec l'autre) qui échappe. Aimer l'Autre, c'est surtout l'impossible, car l'Autre ne fait que nous renvoyer au manque et à la perte. Ce qui fait l'amour, c'est peut-être plutôt la quête vaine et obscure de l'Autre (petit autre et grand Autre) plutôt que l'illusion de la trouvaille. Le *mouvement vers* (désir) me semble bien plus signifiant que l'état de plaisir (parfois illusoire, qui tape à côté). (ouh désolée pour cette logorrhée qui marque mon incapacité à expliciter ma pensée) En tout cas, à défaut de me rendre claire, ton texte me fait penser tout plein de choses. Merci.
    5
    Barbara
    Lundi 28 Janvier 2008 à 09:48
    ciao gat,
    ... c'est une façon de voir les choses...
    6
    Lundi 28 Janvier 2008 à 11:41
    Ciao Barbara !
    ...oui ; mais justement, si ce point de vue était une certitude pour moi, je n'en parlerais pas ici ! ;)
    7
    Céleste
    Mardi 29 Janvier 2008 à 01:14
    ...
    ... je crois que c'est trés realsite tout ça, surtout la derniere phrase. :-) Bises
    8
    Mardi 29 Janvier 2008 à 15:41
    Hello Céleste...
    ...merci :) C'est Dark-Céleste qui parle, là ? Bises...
    9
    Céleste
    Mardi 29 Janvier 2008 à 21:06
    ^^
    Oh, non, ce n'est que moi ! ^^ Darkcéleste ne connait pas les subtilités du langage, elle est bestiale, primitive, elle est régie par des pulsions, elle n'intellectualise rien !! Et puis pas la peine d'etre négatif pour etre obscur! Si ?
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :