• Prémices d'un Printemps de Przewalski...

     
    Le Soleil brille, mon Coeur, c'est le Printemps
    Peut-être (ou pas) au calendrier
    Mais les fleurs ne s'y sont pas trompées
    Je t'ai emmenée dans les champs
    Pour batifoler
    Entre le fromage et les poires.
    Le chat s'amuse dans les hautes herbes
    Et tes yeux dans les miens aussi
    Sur la nappe du pique-nique, je t'aime
    Fini le pain, presque plus de beurre
    Pas d'heure
    Que des images et des couleurs
    Et des parfums
    De marguerites et de coquelicots.
    C'est beau, quand même
    De l'Amour et des champs de blé
    Et Toi...
    Dans mon dos griffent le Soleil et tes doigts
    Nous sommes deux fous
    Emmêlant nos corps génétiquement modifiés
    Par tous les épis de maïs qu'on a grignoté
    Ma peau brûle à cause de toi
    Les pesticides, on les sent même pas
    Grâce à eux ta grossesse aura des perturbations bizarres
    Et not'petit bébé s'ra tout tordu,
    Plein d'yeux ; et une crinière, comme le cheval de Przewalski
    Parce qu'on est en voie de disparition
    Et nous on est bêtes, on n'y pense pas, pfff...
    Mais demain, sûr, je me d'mand'rai
    Quelle tête auront mes gamins, tes gamins
    Et ce qu'ils pens'ront de nos tronches à l'air tellement coupable...

    On n'avait qu'à pas s'aimer dans les prés, hein ?
     

  • Commentaires

    1
    Mercredi 28 Mars 2007 à 10:03
    coucou
    mais un pré c'est doux comme des cheveux blond! baisers ici juste pour toi
    2
    Mercredi 28 Mars 2007 à 10:08
    Bah oui...
    ...de jolis cheveux verts ;) Juste içi ?! vraiment ? Baisers pour toi aussi, tiens...
    3
    Mercredi 28 Mars 2007 à 10:13
    verts?
    heu faut que je prenne RDV chez le coiffeur, alors?
    4
    Mercredi 28 Mars 2007 à 10:22
    ça dépend
    ...si tu veux qu'il te greffe des fleurs sur la tête aussi ;)
    5
    Mercredi 28 Mars 2007 à 10:24
    non
    je préfère qu'on me les dépose.... avec tendresse
    6
    Mercredi 28 Mars 2007 à 10:25
    Salut Gat'
    C'est vraiment beau... et perturbant en même temps. "Il faut que tu respires" mais pas n'importe où... Contraste avec l'image :-)
    7
    Mercredi 28 Mars 2007 à 10:26
    Oui French'
    ...le contraste, c'est fait exprès (quoique, si tu regardes bien...) La vie est beeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeelle, moi je dis ! ;)
    8
    Céleste
    Mercredi 28 Mars 2007 à 10:33
    Salut Gat
    C'est vrai qu'il est trés printannier, ce texte. :-) Ca donne envie... Mais bon, a Paris, les champs, c'est plutôt rare (oui, enfin, apart les champs elysées bien sur). Bises, bonne journée.
    9
    Mercredi 28 Mars 2007 à 10:36
    B'jour Céleste
    ...bin ça, j'étais justement en train de commenter chez toi^^ Printannier, oui. Les champs ne sont pas à Paris, mais Paris est bien dans les champs, par molécules de pesticides interposées... Bonne journée à toi surtout !
    10
    Mercredi 28 Mars 2007 à 12:58
    Maïs transgénique
    Mais non y a pas d'effet secondaire, cot cot cot codèèèète! Hein quoi, cot cot cot? J'ai dis cot cot?
    11
    Mercredi 28 Mars 2007 à 13:08
    Ouais Tschok
    ...t'as dit cot cot ; et même plus encore. Ou bien mes oreilles transgéniques me jouent encore des tours...
    12
    Mercredi 28 Mars 2007 à 13:23
    Les poules ont des oreilles?
    Je croyais qu'elles avaient des dents.
    13
    Mercredi 28 Mars 2007 à 14:11
    j'aime aussi
    batifoler dans les champs de fleurs..... pour dire "je t'aime, un peu, beaucoup, passionnément, à la folie" :) bises coquines Gatrasz
    14
    Mercredi 28 Mars 2007 à 21:00
    toujours ...
    heureuse de te lire GAT ... suis très occupée mais pense à mes chouchoussss bloggers ... oh fait moi j'ai le privilège d'habiter Paris et d'être au milieu des champs ...Baisers à partager avec Inconnue ...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :