• Lili Pixy Sari...

    4. Sari...

    Quand Lili Pixy émergea du gouffre de ses idées noires, elle se trouva errant dans les rues bondées de la grouillante Bombay. S'habillant d'un sari, elle se fondit dans la foule des mendiants, à la recherche de l'humilité qui lui rendrait ses vraies valeurs. Elle s'y plongea avec bonheur, sa fierté ramenée à bien moins que cela...

    Elle s'y fut bientôt faite ; chaque jour, elle arborait un grand sourire qui lui ouvrait les portes de ceux qui vivaient dans la rue. Ce qu'elle savait, elle en faisait cadeau à ceux qui l'accueillaient ; le reste, elle l'apprenait, et se sentait plus riche après qu'à sa sortie de l'Université. Ses nouvelles connaissances étaient pratiques, humaines et sans artifices ; les leçons parfois dures, cruelles mais d'autant moins qu'elle réduisait son orgueil à sa plus simple expression... Plusieurs fois elle faillit le perdre, d'ailleurs, de même que sa confiance en elle ; mais toujours au moment de ne plus y croire elle en retrouvait un peu, une bribe, une miette qu'elle glanait dans des recoins inespérés d'elle-même ou dans les propos ou les bras d'un autre humain compatissant. Elle découvrit qu'au coeur des maux subsistait le bien ; et que l'espoir embellissait les choses, pour donner ce supplément d'énergie nécessaire à surmonter les épreuves du quotidien quand le réalisme ne suffisait plus.
    Au fur et à mesure qu'elle retrouvait sa joie de vivre, elle en répandait autour d'elle en conséquence ; car si on ne peut donner plus qu'on a, on peut toujours tout donner sans se retrouver démuni. Etrange, certes, mais l'humain est plus sentimental que rationnel, du moins c'est ce qu'il me semble.

    Enfin, elle eut transmis tout ce qu'elle savait, reçu tout ce qu'il lui manquait pour renouer avec sa personnalité, ses principes ; et elle se sentit prête à reprendre son voyage. Elle retrouva son Gipsy Moth et décolla depuis la grand-rue, offrant en remerciement ce spectacle à ceux qui l'avaient accueillie. De cette période, elle ne garda que son sari ; mais elle ne saurait oublier que chaque parcelle de sa reconstruction est teintée des couleurs de l'Inde...

    Gatrasz.


  • Commentaires

    1
    Vendredi 19 Janvier 2007 à 17:12
    Salut (re)
    Jolie reconstruction pour cette Lili Pixy ! Elle mérite bien cela ;-)
    2
    Vendredi 19 Janvier 2007 à 17:14
    Oui...
    ...parfaitement, elle le mérite bien ! :)
    3
    Lundi 22 Janvier 2007 à 14:06
    Oui Gat'
    magnifiques couleurs en Inde! baisers pour toi ici
    4
    Lundi 22 Janvier 2007 à 15:26
    oui .."Gat"...a ((
    toujours beaucoup à écrire et il le fait très bien. Bizz
    5
    Lundi 22 Janvier 2007 à 16:08
    Merci vous deux...
    ...ça fait plaisir :) Bises aussi à vous partager...
    6
    Lundi 22 Janvier 2007 à 17:56
    ciao scimmia!
    je vois que t'as bien repris ton identité singesque! :-D
    7
    Mardi 23 Janvier 2007 à 11:22
    hey scimmia!
    t'es passé où???!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :