• Le Triomphe Du Roi Des Mers...


    Il s'en allait, fendant l'eau sombre de son étrave puissante et large de cuirassé ; devant lui tout ce qui passait naviguant semblait une coquille de noix. Il en avait coulé bon nombre déjà depuis le début des hostilités, et son arrivée dans ces parages : sa réputation d'invincible n'était plus à faire. C'est ainsi que son apparition soudaine, surgissant des brumes du matin comme du plus profond des légendes, avait semé la panique dans le convoi. Les éclaireurs tournaient en rond, déroutés ; quant aux retardataires, ils accouraient à toute vapeur pour recouvrer la protection du groupe. Se faire surprendre dans ce secteur par un pareil monstre des flots eût signifié immanquablement leur fin... A présent, dédaignant son but premier, le convoi s'était scindé en deux groupes qui, affolés, tournaient en rond autour du gigantesque assaillant, prenant prudemment soin se tenir hors de portée des défenses puissantes - sans être pour autant très rassurés sur leur avenir. Un tel ennemi pouvait réserver de dangereuses surprises ; s'il virait brutalement de bord, il ferait assurément un sort aux plus téméraires de la flottille - ou aux plus lents... Quant aux raisons de leur présence ici, et l'objectif immensément stratégique sur lequel ils convergeaient, espérant être les premiers sur la place, bien sûr, il n'y fallait plus penser. Tranquillement, la masse sombre et imposante de ce monstre préhistorique, que certains parmi les plus facétieux surnommaient Nessie par bravade en raison de sa suggestive silhouette, traçait dans les vagues sa route à la fois débonnaire et terrible, soulevant des remous d'une taille inimaginable. Rien n'aurait pu l'arrêter dans son impitoyable course, seul comptait le but, l'objectif qu'il s'était fixé. Qui s'interposerait entre lui et sa proie serait immédiatement et infailliblement condamné...

    Aussi, lorsque la flottille des canards chargea,
    Nessie, le grand cygne noir qui régnait sur ce bras mort de la rivière, n'eût-il qu'à tourner sauvagement la tête en poussant un cri rauque : aussitôt les petits palmipèdes s'éparpillèrent, et Nessie triompha dans les éclatantes lueurs de l'aube... Parvenu enfin aux abords de l'objectif tant convoité, il lança en avant sa fine tête au bec rouge : du petit morceau de pain qui flottait, il ne fit qu'une bouchée.

    Gatrasz.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :