• Le Compositeur De Rêves...


    Aujourd'hui, je vous donne un petit aperçu du boulot de mon subconscient (vous allez voir, c'est un véritable artiste) ; disons que je vous ai autorisé une petite trépanation pendant mon sommeil (à l'occasion, par exemple, du post précédent)... Ça y est, vous avez branché les écouteurs ? C'est parti...

    "Bon; me voilà bien. Encore une fois je suis pressé par le temps, je vais devoir créer à toute vitesse à partir d'éléments disparates, je vais construire un univers de bric et de broc pour les besoins d'une expression bien spécifique. J'ai un message à faire passer, voyez-vous. C'est comme une mission sacrée, je ne peux pas m'y soustraire : et pour ce faire, je dispose d'une petite pièce ronde remplie d'objets hétéroclites balancés là, pour la plupart au cours des dernières 24 heures. Et le sablier qui va bientôt se remettre en route : ça y est, c'est parti. Alors, il me faut représenter, pêle-mêle : le monde artistique, une décision, la liberté, une famille oppressante, un retour aux sources. Comment faire ? Pour l'abominable famille, ce n'est pas compliqué : j'ai tout un lot de nouvelles d'Edgar Allan Poe, ça fera un cadre idéal. Le monde artistique ? J'ai là quelques jolies filles, des vêtements colorés, une pièce de théâtre...parfait ! Comme je suis lancé, je continue ; la liberté ? La nudité et un pagne devraient suffir (on fait avec ce qu'on a, hein). Une décision ? Euh...diable, je n'ai plus beaucoup de temps ! Allez, on va dire...de l'eau, une rivière, se jeter à l'eau quoi. Vite, vite, le temps passe, plus que quelques secondes... Que me reste-t-il ? Ah, oui, le retour aux sources. Vous représenteriez ça comment, vous ? Oh...il me semble avoir vu...dans un coin, oui, oui, des publicités pour...du saumon ! (bah oui, c'est Noël) Hourra !! Il ne me rete plus qu'à mélanger tout ça, apporter une petite touche personnelle, et...voilà ! C'est terminé. Il était temps (Driiiiiiiiiiiiiiiing) : le réveil sonne"

    ...et voilà comment je me retrouve, dans mon lit, en train de rêver que je m'échappe d'une histoire glauque d'Edgar Allan Poe ; que je cours presque nu dans une rivière avec un saumon sur les bras, vers une ville ensoleillée où de belles jeunes filles en habits multicolores jouent une pièce de théâtre sur laquelle on ne saurait mettre un nom...

    Gatrasz.


  • Commentaires

    1
    Céleste
    Lundi 17 Décembre 2007 à 20:43
    :-)
    Je rêve du jour où l'on inventera une machine pour filmer les rêves... je suis sure que tu ferais un trés bon scenariste ! ^^
    2
    Mardi 18 Décembre 2007 à 15:51
    Hey Céleste...
    ...je SUIS une machine à écrire les rêves, c'est déjà ça^^ 'lut [et merci]:)
    3
    Mardi 18 Décembre 2007 à 16:07
    Salut Gat'
    Rapide, efficace, beau, et le tout sans lever les paupières ! Il ne manque plus que le choix des ingrédients ;-)
    4
    Mardi 18 Décembre 2007 à 16:21
    M'ci French...
    ...nan, le choix des ingrédients je le lui laisse, sinon c'est pas marrant... ;)
    5
    Lundi 24 Décembre 2007 à 12:31
    Bonnes fêtes
    et bisous surréalistes ;-))
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :