• La Théorie Des Parapluies Conspirationnistes...


    Les intempéries de ces derniers jours m'ont permis de découvrir une chose qu'à priori nul ne soupçonne ; un fait tellement extraordinaire que j'ai longtemps hésité avant de me décider à prendre la plume pour vous le révéler. Cependant, je ne vois pas comment vous le cacher plus longtemps...

    Mes amis, pendant que vous vous abritez sous les porches et dans les cafés, et que la pluie dégorge des caniveaux pour inonder les trottoirs, se déroule sous le ciel une bataille titanesque. Les forces qui s'y affrontent sont puissantes aussi bien qu'
    occultes : ce n'est rien moins qu'une part de la grande guerre opposant le Bien et le Mal. Vous souriez ? Je m'explique. Vous aurez sans doute constaté, après une forte averse, la présence toute prosaïque de parapluies fracturés : les baleines tordues, la toile déchirée ou la poignée rompue. Il arrive que cela vous étonne ; plus souvent, vous vous en désintéressez. Erreur ! Ces carcasses décharnées, misérables, sont celles des défenseurs d'une noble cause, victimes d'un combat que, seuls, ils mènent sans relâche contre l'action néfaste des forces chtoniennes. L'ennemi, pour eux, c'est la bourrasque, c'est la tempête, c'est l'ouragan : toutes formes représentant la volonté néfaste des entités maléfiques régnant sur la face obscure du Monde... Les parapluies, vaillants défenseurs de l'intégrité de vos coiffures, se dressent seuls dans l'ombre pour affirmer nos droits à l'existence et au brushing. Ils tombent pour nous par dizaines dans cette guerre sans concessions ; sacrifiés sur l'autel du droit à rester sec, ils donnent courageusement leur vie. Souvent, le vent ne pardonne pas ; les pluies acides non plus, qui visaient (vous l'ignoriez ?) à oxyder les pépins à armature d'acier. C'est pour contrer ce coup que furent développées des armatures plus souples, moins oxydables mais aussi - malheureusement - de moindre résistance au vent. Chaque innovation a un prix...

    J'ignore à ce jour l'ampleur de l'
    armée secrète des parapluies ; mais je suppose qu'elle est d'ordre mondial. J'en ai vu en Russie, en Afrique et jusqu'en Australie. Nul doute qu'eux aussi luttent vaillamment contre l'universel pouvoir de la tempête et des agitations atmosphériques. Pensez-y dorénavant, quand vous en verrez un dans le caniveau : veillez, s'il vous plaît, à lui assurer une fin décente. Faîtes de la plus proche poubelle son tombeau, afin qu'ensuite ses restes recyclés, unis dans la mort à ceux de ses frères tombés pour la cause, contribuent à l'élaboration d'une nouvelle génération. Vous aussi, ayez votre part dans ce grand combat, faîtes un geste : je compte sur vous et, d'avance, je vous remercie...

    Gatrasz.


  • Commentaires

    1
    Lundi 1er Décembre 2008 à 18:56
    Et à la tête de cette noble armée...
    ...il y a Pépin le Bref, le valeureux parapluie pliant de poche ? :~)
    2
    Lundi 1er Décembre 2008 à 21:06
    Oui...
    ...mais brièvement ;-) A présent il est leader d'un groupe de rock, les 'Broken Pébroque Of Death' :-D
    3
    Mercredi 3 Décembre 2008 à 11:55
    y'a un os !
    Le parapluie Bulgare, encore et toujours lui.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :