• L'Abominable Homme d'Ether...

    Dessin : à défaut de yéti, un autre de mes fantômes...

    En ce moment, je sens qu'il y a un yéti dans mes pas. Un Abominable Homme des Brumes de mes pensées tortueuses, comme la pointe mouvante d'un iceberg. Il s'approche, il renifle ce petit Gat' de rien du tout qui l'a réveillé ; quand je m'assoupis je l'entends même un peu murmurer. Mais quand je me retourne et que j'ouvre les yeux, il n'y a rien. Il est là pourtant. Je le sais ; je peux presque sentir ses mains grises sur mes épaules, ces paluches gigantesques qui pourraient me broyer s'il lui en prenait l'envie. Ses yeux sont blancs, avec des ombres sur les bords ; il a le regard vide car ce qu'il voit est sans consistance. Il me regarde, moi bien réel dans son univers de spectres, en couleurs dans son film tout en tonalités de noir. Aux frémissements de ses doigts, je peux deviner qu'il souffre, qu'il est malheureux. Un jour, voyez-vous, j'ai été ce yéti ; je me suis senti puissant, important et spectaculaire... J'y ai cru, à tel point que je lui ai donné vie ; et puis la tristesse l'a étouffé, le manque de confiance l'a tué. A chaque fois c'est comme ca, c'est une hécatombe schizophrénique : je me réveille un matin et un autre de mes rêves est mort, bien vite remplacé par un nouveau. Je n'ose même pas imaginer, le jour où je les rejoindrai, l'armée de spectres gris qui viendront me demander des comptes...

    Gloups.

    Gatrasz.


  • Commentaires

    1
    Vendredi 18 Janvier 2008 à 13:41
    juste ...
    te dire que tes mots me touchent toujours autant ...
    2
    Vendredi 18 Janvier 2008 à 17:27
    Salut Gat'
    Allons allons, tu ne vas pas te faire dévorer par toi-même ! ;-)
    3
    Vendredi 18 Janvier 2008 à 17:27
    Ah...
    j'adore le dessin, aussi.
    4
    Lundi 21 Janvier 2008 à 16:35
    yéti...
    Yéti for you, tea for me! Le texte sorti de son contexte fait frémir mes pensées volatiles, qui s'accrochent à ce dessin brumeux mais si intense! merci pour le voyage L'Gat'!
    5
    Barbara
    Mardi 22 Janvier 2008 à 16:02
    ciao gat,
    ça fait un moment, dis-donc.. mais laisse tomber ces pensées aberrantes...
    6
    Céleste
    Mardi 22 Janvier 2008 à 23:10
    Bonsoir Gat,
    Le truc, c'est de marcher plus vite que lui, afin qu'il ne te rattrape pas... Bises.
    7
    building steam
    Mercredi 23 Janvier 2008 à 11:01
    ton dessin
    me fait penser à la pochette de l'album de Burial.Voilà, c'était tout!
    8
    Mercredi 23 Janvier 2008 à 11:48
    @ tous :
    @Frenchmat : ben si, c'est bien ce que je redoute :( @Wolfy : bin oui, pourquoi pas :) @Barbara : j'essaie, j'essaie... @Celeste : merci. C'est la chose la plus censée qu'on m'ai dite récemment ;) @Buidingsteam : merci, oui, je vois ce que tu veux dire :)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :