• Effacement [Do Not Press]...


    Non, je ne suis pas transparent ; quand je regarde mes mains, je les vois. Elles sont pâles, parfois un peu translucides aux jointures des doigts mais juste assez pour voir la lumière au travers. Avec l'hiver, elles se déshabillent de leur peau d'été qui s'écaille, se rompt aux craquelures et s'envole comme la poussière de ce morceau de vie révolu. Elles reprennent la couleur de la lumière, je crois que je suis un caméléon solaire ; me voilà tout imprégné de photons, je deviens médium, j'ai envie de transmettre autour de moi les rayons que je reçois comme un miroir amplificateur...

    Mais les gens défilent et s'écoulent comme une marée qui m'évite, comme un courant autour d'un rocher ; c'est un flot continu de silhouettes en accéléré, migrateurs pendulaires qui ne cessent jamais de courir le relais. Un jour j'ai essayé de plonger ma main dans ce flux mais j'ai failli la perdre, heurté de plein fouet par une navette. Il m'a fallu des jours pour retrouver la sensibilité dans mes doigts... Ils sont tous invisibles, ils ne réfléchissent plus la lumière mais l'aspirent comme des tourbillons, des trous noirs qui dévorent toute énergie passant à leur portée.
    Des vampires. Des créatures de l'ombre qui ne savent plus photo-synthétiser, des fantômes dont le spectre s'éteint quand ils ne consomment pas quelqu'un... Ils deviennent invisibles et fonctionnent au radar, sortes de chiroptères grégaires qui s'éclairent/se brûlent au laser et aux ultraviolets à défaut du Soleil qu'ils ne savent plus trouver. Percez les murs, ouvrez les toits ; je voudrais que mes cris soient des ultrasons qui fassent sauter leurs serres, qu'ils retrouvent un peu de chaleur, d'air, et le goût frais de l'atmosphère. Que les volets claquent sur leur transe de somnambules, et qu'ils s'éveillent de leur cauchemar à grande vitesse. Qu'ils ouvrent un peu leurs yeux, quoi...

    Gatrasz.


  • Commentaires

    1
    Barbara
    Mardi 18 Septembre 2007 à 18:38
    ciao gat!
    forcement on dort, avec cette musique ou l'on dort ou l'on se jette par la fenêtre (mais non, je rigooole, c'est beau... !) :-))))
    2
    Mardi 18 Septembre 2007 à 18:57
    Salut Gat'
    Tu devrais mettre des gants pour protéger tes minines ;-) Ouais, ils ont les crocs et ils croient que c'est la vie... Pas mal Archive :-)
    3
    Mercredi 19 Septembre 2007 à 16:16
    B'soir vous deux !
    ...@Barbara : à se jeter par la fenêtre ? Alors ça colle bien au texte ;) @French : des gants de boxe, alors !! Oui, pas mal mais c'est mieux en live^^
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :