• Branchés...

    (C'est barré, c'est Frenchmat qui m'y a fait penser)

    Salut. Je m'appelle Jarwhal, et je suis pompiste ; d'autres diraient barman. Je préfère pompiste parce que c'est un métier qui a disparu il y a bien longtemps, en même temps que le pétrole et les voitures. Je n'étais même pas né, à l'époque... En fait, c'est moi que vous rencontrez de l'autre côté du bar quand vous descendez dans les « Profondeurs », ces dérivés très, très lointains des bouges, des boîtes et des tripots. C'est moi qui vous indique le box qui vous conviendra, et c'est à moi que vous dîtes à quoi vous tournez. AB, O+, O-... Bref, vous connaissez le système. Non ? Ah, vous êtes nouveau, c'est pour ça...

    Nous sommes dans un de ces établissements souterrains équipés de pompes à sang ; les gens y viennent quand ils se sentent un peu paumés, en manque de sensations ou tout simplement trop fatigués pour faire autre chose
    (vous comprenez bien que le soir, nous sommes quasiment toujours complets...). Les boxes, tout autour de la pièce, accueillent des pompes connectées à la Banque Centrale du Sang ; venez, approchez, je vais vous montrer ça. D'abord le bar ; tous les types de sang sont disponibles : A, B, O, Rhésus +/-... Mettez votre doigt ici - voilà. Nous avons tout : groupe sanguin, rhésus. Je les sélectionne à l'aide de ces deux commutateurs ; ensuite, vous gagnez la place que je vous désigne. Sortez l'embout en métal du bain d'alcool antiseptique, et connectez-vous. Après ? C'est bien simple, votre circulation sanguine est prise en charge par le système pneumatique, à une pression qui est déterminée à l'avance en fonction du pied que vous voulez prendre. Bien sûr, tout un tas de contrôleurs biométriques sont intégrés dans la machine pour éviter les conditions trop extrêmes, les ruptures de vaisseaux, ce genre de choses ; personne ici ne veut vous voir ressortir à la surface sous forme de macchabée... Des infections ? Non, pas à ma connaissance. Et puis, derrière chaque point de connexion au réseau il y a un "bouclier sanitaire", une espèce de filtre qui sert à la fois de "rein" artificiel et de barrière contre vos virus, bactéries ou parasites éventuels. Au tout début de la pratique, on a eu des villes et des stations qui ne respectaient pas les directives de filtrage ou se passaient de bouclier ; cela a provoqué des épidémies locales, et je ne vous parle même pas des branchements pirates qui ne contrôlaient pas les caractéristiques du sang... Depuis, la législation s'est durcie. Nous ne sommes jamais à l'abri d'une descente des services sanitaires ; personnellement, je n'en ai jamais vu. Mais que pourraient-ils trouver ? Nous sommes en règle. Quelques substances illicites dans les effets des consommateurs, et encore... Dans le sang ? Non, nous ne sommes pas habilités à trafiquer la composition du sang ; encore que certains ne se privent pas. Ils savent bien qu'en principe le bouclier sanitaire est efficace contre toute pénétration de substances indésirables dans le réseau. En principe... Par contre, il existe des établissements haut-de-gamme qui vous proposent d'élaborer vous-même votre cocktail sanguin ; ça vous coûtera un max' mais vous pourrez vous envoyer n'importe quelle saloperie, plus ou moins légalement. Hein ? Oui, en théorie ils sont soumis à la loi, comme tout le monde ; mais au tarif qu'ils réclament ils peuvent se payer un matos autrement plus pointu que la moyenne, et puis ça leur fait aussi de quoi payer les amendes. Nous, ici, on n'a pas besoin de ça. Défonce bas-de-gamme pour citoyens très, très moyens. Parce c'est quand même la grande majorité des gens, de nos jours : je suppose que je ne vous apprends rien... Enfin, je vous laisse, vous êtes branché et je vois déjà vos yeux qui basculent. Je suis derrière le bar, si vous me cherchez ; demandez le pompiste...

    Gatrasz.


  • Commentaires

    1
    Mardi 5 Février 2008 à 12:58
    Salut Gat'
    Merci pour le clin d'oeil, cette façon de créer un univers n'appartient qu'à toi (et m'épatera toujours). Ce texte m'a foutu la chair de poule, brrrrr, à tel point que j'ai bien failli ne pas aller jusqu'au bout...
    2
    Mardi 5 Février 2008 à 16:18
    'lut Frenchmat...
    ...tu sais, je ne fais que suivre ton exemple :) Merci d'avoir tenu jusqu'à la fin, au fait !
    3
    Mardi 5 Février 2008 à 16:38
    =)
    J'étais deja passée par ici, je me rappelle de la déco. J'avais même fait une réflexion me semble t-il. J'suis un peu comme ça. C'est comme dans les gares, faut toujours se lancer.
    4
    Mardi 5 Février 2008 à 16:41
    Ok Nymphedark...
    ...je me disais aussi... ;)
    5
    Barbara
    Mercredi 6 Février 2008 à 13:53
    ciao gat,
    c'est un peu glauque tout ça...
    6
    Jeudi 7 Février 2008 à 15:27
    Ciao Barbara !
    ...ah, tu trouves ? :)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :